ActualitéMaghreb Arabe

Accord Mauritano-marocain dans le domaine du patrimoine culturel

La Mauritanie et le Maroc ont signé une lettre d’entente dans le domaine de du patrimoine culturel en vertu duquel les deux pays échangeront leurs expériences dans les domaines du recensement et l’archivage du patrimoine culturel, l’organisation de sessions de formation pour les ressources humaines spécialisés dans le domaine.

Cet accord signé dimanche en marge de la cérémonie de lancement des festivités de la 9ème édition du festival des villes anciennes dont le Maroc est l’invité d’honneur prévoit par ailleurs la coopération et l’échange d’expérience dans le domaine de la restauration et de l’entretien, la préparation et la gestion des bâtiments historiques et les sites historiques dans les deux pays.

Il prévoit par ailleurs d’encourager la recherche dans le domaine archéologique par des équipes académiques conjointes entre les deux pays qui travailleraient sur les sites archéologiques d’importance en Mauritanie et au Maroc.

Cette lettre d’entente signée par les ministres de la culture des deux pays prévoit par ailleurs une coopération dans le domaine de l’indexation, la restauration et la numérotation des manuscrits en bénéficiant des services des institutions existantes.

Les deux parties vont coordonner leurs efforts pour lutter contre le commerce illégal des patrimoines culturels, échangeront les données et les expériences et procéderont à l’organisation de sessions de formation au profit des services publics.

En vertu de cette lettre d’entente prévue pour trois ans, les deux parties sont convenues d’examiner les opportunités offertes pour l’échange de bourses d’études pour les étudiants des institutions et des instituts dans les deux pays sous la tutelle du secteur de la culture.

Le document encourage l’organisation de manifestations et de festivals culturels communs saisonniers, l’organisation de semaines culturelles exclusivement consacrées au patrimoine, en même temps que des expositions et forums scientifiques destinés à faire connaître la culture et le patrimoine dans les deux pays.

Les deux parties sont convenues d’étudier et de préparer des dossiers communs pour le patrimoine immatériel dans la perspective de le porter sur la liste de l’UNESCO, de coordonner leurs efforts et leur coopération sur la scène internationale afin d’appuyer les positions et les questions qui intéressent les deux pays en matière de patrimoine culturel.

 

 

 

Voir Plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
For Video - If they have video player, they would be able to put video ads - subsidery for video technology - make sure know how to handle it.