ActualitéSahel

Affrontements armés entre les groupes armés de l’état islamique et Daech non loin de la frontière mauritanienne

Des affrontements armés ont opposé jeudi des combattants de l’état islamique dans le grand Sahara et d’autres du groupe Nousratou Al Islam We Al Mouslimine affilié à Al Qaida, en territoire malien, non loin de la frontière mauritanienne, selon le correspondant de Sahara Medias dans la région.

Celui-ci, citant des sources locales, ces affrontements interviennent une semaine après des négociations secrètes entre les deux groupes dans la région après de profondes divergences suivies d’accrochages à l’issue desquels chacune des deux parties a constitué des prisonniers du camp adverse.

Ces affrontements dont on ignore encore le bilan consacre l’échec des négociations entre les deux parties pour mettre fin à leurs divergences et à échanger leurs prisonniers.

La région dans laquelle se sont déroulés les affrontements était sous l’influence du front de libération du Macina que dirige Amadou Koffo, mais des combattants du groupe Daech dirigé par Abou Walid Sahraoui, créant ainsi des divergences entre les nouveaux venus et ceux qui étalaient leur influence sur cette zone.

Le groupe Daech est désormais la force montante dans le Sahel pour avoir mené de multiples opérations armées meurtrières dans la région frontalière entre le Niger, le Mali et le Burkina Faso.

Son influence s’est élargie dans la sous-région depuis que le mouvement auquel il est affilié, l’état islamique a subi d’importants revers en Irak et en Syrie.

La France et les 5 pays du Sahel (Mauritanie, Mali, Niger, Burkina Faso et Tchad) avaient affirmé, lors d’un sommet dans la ville française de Pau, que le groupe Daech était devenu leur principal ennemi dans la région.

 

Voir Plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
For Video - If they have video player, they would be able to put video ads - subsidery for video technology - make sure know how to handle it.