ActualitéMaghreb Arabe

Algérie : l’armée appelle au dialogue et à des concessions

Le chef d’état-major de l’armée algérienne le général Ahmed Gaïd Salah a appelé mardi à un dialogue sérieux au cours duquel des concessions doivent être faites afin de trouver une solution à la crise, avec le principe d’organiser des élections présidentielles dans les meilleurs délais.

Pendant ce temps des milliers d’étudiants ont manifesté à Alger et dans d’autres villes du pays pour rejeter l’organisation d’élections présidentielles telles que fixées par le pouvoir.

Prenant la parole devant les officiers militaires dans le sud du pays, le chef d’état-major de l’armée a dit que « le plus important est d’aller vers un dialogue productif afin de sortir le pays de cette situation quelque peu compliquée et l’organisation d’élections présidentielles dans les meilleurs délais, loin des périodes de transition aux issues incertaines. »

Pour l’homme fort du régime algérien depuis le départ du président Bouteflika, la seule issue à la crise est l’entame d’un dialogue « réaliste et constructif avec la participation de personnalités et élites nationales au cours duquel des concessions doivent être faites de part et d’autres ».

En l’absence de candidatures sérieuses à la présidentielle il est fort probable que ces élections soient reportées, la rue algérienne refusant toute élection avant le départ de tous les symboles du régime Bouteflika.

Par la voix du chef d’état-major, l’armée refuse toute prolongation de la période de transition et exige le respect des délais constitutionnels.

Le général Ahmed Gaïd Salah a mis en garde contre le scénario de l’expérience amère de 1990 si des solutions appropriées n’étaient pas trouvées.

 

 

 

Voir Plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
For Video - If they have video player, they would be able to put video ads - subsidery for video technology - make sure know how to handle it.