ActualitéMaghreb Arabe

Algérie : les étudiants toujours dans la rue malgré les vacances universitaires

Malgré les vacances universitaires en Algérie et le déploiement d’importantes forces de police, des centaines d’étudiants ont manifesté mardi pour la 25ème semaine d’affilée pour demander un changement de régime et pour l’instauration de la démocratie dans le pays.

Les manifestants qui réclamaient le départ de tous les symboles du régime depuis l’indépendance, ont démenti les propos du chef d’état-major des armées Ahmed Caid Salah qui avait annoncé auparavant que les revendications essentielles des protestants avaient été satisfaites.

Les étudiants qu’accompagnaient des professeurs mais aussi d’autres citoyens lors de leur marche de protestation dans les rues d’Alger, réclamaient la fin du régime en place, la libération des détenus et l’instauration de la démocratie dans le pays.

Ils ont rejeté le dialogue proposé par les autorités et scandaient des slogans hostiles à Karim Younes, ancien ministre, ancien président du conseil national populaire, choisi pour diriger l’instance nationale pour le dialogue et la médiation.

Pendant ce temps la police des frontières algériennes arrêtait un homme d’affaires connu dans la région, membre du conseil populaire actuel de la wilaya sous la bannière du parti du rassemblement national démocratique alors qu’il tentait de se rendre en Tunisie.

Selon les médias il a été déposé provisoirement en prison par le parquet du tribunal d’El Kalla sur ordre du juge d’instruction en attendant qu’il soit jugé.

Des homme d’affaires, proches du régime de l’ancien président Bouteflika avaient déjà été arrêtés, accusés d’être impliqués dans des malversations financières et des affaires de corruption, des interpellations intervenus sous la pression de la rue.

 

Voir Plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
For Video - If they have video player, they would be able to put video ads - subsidery for video technology - make sure know how to handle it.