ActualitéSociété et Divers

Clonage humain et commerce des organes : la Mauritanie signe la convention de leur interdiction

La Mauritanie a signé les accords et protocoles interdisant le clonage humain, le transport, le commerce et la greffe d’organes et tissus humains, surtout chez les femmes et les enfants.

Ces accords ont été signés lundi à Tunis par le ministre de la justice, Dia Moctar Malal, lors d’une réunion commune de la conférence des ministres arabes de la justice et l’intérieur.

Ces accords prévoient également de lutter contre la traite des humains notamment les femmes et les enfants en plus de la piraterie maritime et le braquage armé.

Le communiqué final de la conférence précise que les participants ont adopté les projets de décisions soumis par la réunion préparatoire et qui stipulent le renforcement et l’actualisation des conventions sécuritaires et judiciaires arabes de même que les stratégies et décisions ayant trait à la lutte contre le terrorisme.

 

 

 

 

 

 

Voir Plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page