Actualité

Concertations tripartites pour la mise en place de la force conjointe du SahelWed, 28 Mar 2018 14:32:00 +0200

Nouakchott va abriter deux jours durant une réunion de concertation des 5 pays du Sahel destinée à examiner la stratégie du déploiement de leur force commune dans les meilleurs délais, une révélation faite mardi par le président de la commission de l’union africaine, Moussa Faki Mohamed.

Ce mercredi le président mauritanien Mohamed O. Abdel Aziz a reçu en audience la secrétaire adjointe des nations unie, Amina Jeanne Mohamed actuellement en Mauritanie pour prendre part à cette réunion consultative.

Elle est accompagnée de Mohamed Chambass, représentant spécial du secrétaire général des nations unies pour le Sahel.

La tenue de cette réunion avait été annoncée mardi par le président de la commission de l’union africaine, à l’issue d’une audience avec le chef de l’état mauritanien.

Moussa Faki Mohamed a dit que l’UA avait élaboré en 2014 une stratégie sur le Sahel, qui s’est ajoutée aux différentes stratégies élaborées par d’autres partenaires bilatéraux et multilatéraux.

Il a estimé qu’il était utile au moment où le G5 Sahel s’apprête à opérationnaliser sa force conjointe, de se réunir avec les partenaires et faire le point pour agir de manière coordonnée.

Le G5 s’était constitué à Nouakchott en février 2014 et ses chefs d’état ont décidé le 2 juillet, lors d’un sommet à Bamako, en présence du chef de l’état français Emanuel Macron, de la création d’une force commune de 5000 hommes, financée à hauteur de 250 millions d’euros, pour lutter contre les groupes armés dans la région du Sahel.

 

Voir Plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
For Video - If they have video player, they would be able to put video ads - subsidery for video technology - make sure know how to handle it.