Actualité

Des importateurs illégaux interpelés par la gendarmerie et des médicaments confisqués dans l’est de la Mauritanie

Les autorités mauritaniennes de la ville d’Aioun, dans le Hodh Chargui ont interpelé vendredi des personnes accusées d’importation de médicaments sans autorisation du ministère de la santé comme le stipule la loi.

Selon des sources bien informées contactées par Sahara Medias des éléments de la gendarmerie ont intercepté à l’entrée de la ville d’Aioun un véhicule de transport public qui avait à son bord des quantités jugées substantielles destinées aux wilayas de l’est.

Les mêmes sources ajoutent que le chauffeur et les propriétaires des pharmacies auxquels étaient destinés les médicaments ont été arrêtés et déféré devant le procureur de la république de la ville, Ahmed Bamba O. Mouhamedou.

Cette opération intervient alors que le ministère de la santé entreprend une campagne destinée à appliquer certaines mesures organisationnelles du secteur à travers la prise d’une série de décisions à l’encontre des médicaments trafiqués et ceux non autorisés à l’importation, la fermeture de certaines cabinets et des pharmacies non autorisés et qui ne respectent pas les critères exigés.

 

Voir Plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
For Video - If they have video player, they would be able to put video ads - subsidery for video technology - make sure know how to handle it.