ActualitéAfrique

Des soldats américains au Gabon pour prévenir des violences au Congo

Le président américain Donald Trump a déclaré vendredi que les Etats Unis ont déployé une force militaire au Gabon de crainte que des violences aient lieu en république démocratique du Congo après les élections présidentielles qui viennent d’être organisées dans le pays.

Dans une lettre adressée au congrès, le président Trump a révélé que 80 soldats sont arrivés au Gabon depuis mercredi et que cette force demeurera dans la région jusqu’à ce que la situation en RDC n’ait plus besoin de sa présence.

Jeudi les Etats Unis ont appelé les autorités électorales congolaises à respecter le choix des congolais en publiant des résultats exacts.

La tension s’est accrue dans le pays depuis que la commission électorale nationale indépendante avait déclaré que l’annonce du nom du vainqueur de cette élection prendrait du retard.

Le président qui sera élu succédera à Joseph Kabila qui sera le premier président à abandonner le pouvoir par la force de la constitution et non par la violence depuis que ce pays a obtenu son indépendance en 1960.

 

 

 

Voir Plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page