Maghreb Arabe

Grâce Royale pour la journaliste marocaine Hajar Raissouni : Un geste fort du Roi Mohammed VI

Condamnée, le 30 septembre dernier, à une peine de prison ferme d’une année, pour avortement illégal, la jeune Hajar Raissouni, reporter de 28 ans du quotidien arabophone Akhbar Al-Yaoum, a été graciée, ce mercredi 16 octobre, par le Roi Mohammed VI.

Un geste de compassion et de clémence qui n’est pas étranger au Souverain marocain, soucieux de « préserver l’avenir des deux fiancés qui comptaient fonder une famille conformément aux préceptes religieux et à la loi, malgré l’erreur qu’ils auraient commise et qui a conduit à cette poursuite ».

Cette grâce royale, venue si rapidement, aura suscité des flots de réactions positives sur les réseaux sociaux, tant au Maroc qu’à l’étranger, même si l’arrestation de la journaliste Hajar, fin août, suivie fin septembre par sa condamnation, avait provoqué une vague d’indignation et un débat virulent sur l’état des libertés individuelles au Maroc auquel se sont invités, de façon fâcheuse et intolérable, certains étrangers, intellectuels, médias et ONG.

Non seulement, il s’agit d’une affaire de société, propre à un Etat, dont les citoyens peuvent débattre, entre Marocains et avec sérénité de leur mode de vie, de leurs conditions, de leurs comportements et de leur faits et gestes, mais il est surprenant et ahurissant de voir des parties extérieures s’immiscer dans des faits propres à la société marocaine. Car, c’est à se demander si le Maroc a coutume de s’ingérer dans des faits sociétaux qui concernent d’autres pays.

Certes, le Souverain a pris sa décision sans entrer dans le débat souverain que les citoyens marocains mènent sur l’évolution de leur société, le Parlement discutant présentement d’un projet de réforme du code pénal, mais il aurait été plus judicieux pour ces pseudo-donneurs de leçons, de saluer le geste sage, bienveillant, clément et courageux du Roi du Maroc, qui a libéré la jeune journaliste et son fiancé, aboutissant à un dénouement heureux de leur affaire et ouvre devant eux les portes d’un avenir que l’on souhaite heureux pour le couple.

Voir Plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
For Video - If they have video player, they would be able to put video ads - subsidery for video technology - make sure know how to handle it.