Maghreb Arabe

La République centrafricaine et la République démocratique de Sao Tomé-et-Principe ouvrent des consulats à Laâyoune

 

Visiblement le Royaume du Maroc ne cesse d’enchainer l’ouverture de représentations diplomatiques à dans ses Provinces du Sud notamment à Laâyoune et Dakhla.

En effet, après le consulat honoraire de Côte d’Ivoire, ouvert en juin dernier, le consulat général de l’Union des Comores, qui a commencé à offrir ses services en décembre, ainsi que le consulat général du Gabon, inauguré la semaine dernière, voilà la République démocratique de Sao Tomé-et-Principe et la République centrafricaine qui inaugurent à leur tour, ce jeudi 23 janvier 2020, leurs consulats généraux à Laâyoune.

Les cérémonies d’ouverture de ces consulat ont été présidées par le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

Dans une déclaration à la presse en marge de cet événement, l’ambassadeur de la République centrafricaine à Rabat et doyen du corps diplomatique africain au Maroc, Ismaila Nimaga, a souligné que l’ouverture d’une représentation diplomatique de son pays à Laâyoune atteste de l’excellence des « relations bilatérales intenses qui sont arrivées à leur sommet ».

« Aujourd’hui, c’est une renaissance dans les relations unissant la République centrafricaine et le Royaume du Maroc, un pays frère et dynamique », a-t-il indiqué, mettant l’accent sur l’engagement ferme de la RCA en faveur du soutien à la marocanité du Sahara.

Même son de cloche chez la cheffe de la diplomatie santoméenne Elsa Teixeira de Barros Pinto qui a expliqué que cet acte diplomatique à forte portée symbolique traduit dans les faits la volonté de son pays de développer davantage ses liens avec le Royaume dans les divers domaines « dans un esprit de coopération et d’amitié ».

Il convient de noter que les cérémonies d’ouverture des dits consulats, s’est déroulée en présence du wali de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, Abdeslem Bekrate.

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger avait annoncé en décembre dernier qu’au moins 4 pays africains vont ouvrir des consulats à Laâyoune avant la fin de l’année 2020.

map

Voir Plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
For Video - If they have video player, they would be able to put video ads - subsidery for video technology - make sure know how to handle it.