Actualité

La tonne d’eau a atteint 1200 MRU à Nouadhibou

La ville de Nouadhibou a connu une augmentation vertigineuse des prix de l’eau la tonne du précieux liquide a atteint 12.000 anciennes ouguiyas auprès des propriétaires des citernes.

Le responsable de la distribution de l’eau au niveau des points de la société nationale d’eau a déclaré à Sahara Media que la tonne d’eau est vendue 370 MRO mais que les propriétaires des citernes, eu égard à la rareté d’eau à Nouadhibou et les longues files sur les lieux d’approvisionnement, ont fixé le prix à 12.000 MRO.

Ces derniers précisent qu’ils ne peuvent faire au-delà de deux approvisionnements par jour ce qui les a amenés à fixer les prix à 8.000 ou 12.000 MRO.

« Nous restons toute une journée dans les points d’approvisionnements où le débit est très faible, disent les propriétaires des citernes, et nous dépensons 4000 MRO en carburant eu égard à l’éloignement des points de vente.

Des citoyens évoquent une spéculation certaines sociétés et hommes d’affaires payent des prix exorbitants à la tonne, qui atteignent parfois 15.000 MRO.

La pénurie d’eau s’est accentuée avec les multiples délestages au niveau de la ville qui s’appui pour son approvisionnement en électricité sur des groupes répartis dans différents quartiers de la ville.

Les autorités avaient, à un certain moment, fermé les points d’approvisionnement devant les citernes afin de favoriser la circulation de l’eau au niveau du réseau de distribution vers les différents quartiers de la ville, une mesure qui sera annulée face à la colère des populations largement dépendantes des citernes pour leur approvisionnement.

Selon les sources de Sahara Media, une mission du ministère de l’hydraulique et de l’assainissement se rendra demain à Nouadhibou pour tenter de trouver une solution à cette épineuse question de l’eau dans la capitale économique.

Voir Plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
For Video - If they have video player, they would be able to put video ads - subsidery for video technology - make sure know how to handle it.