ActualitéSahel

L’attaque contre les soldats nigériens revendiquée par l’état islamique

L’organisation de l’état islamique a revendiqué l’attaque menée jeudi contre un camp militaire nigérien dans la localité de Chinagodre, près de la frontière malienne, qui avait couté la vie à 89 soldats.

Selon le communiqué de l’état islamique les combats aux armes individuelles, collectives et lourdes, qui ont duré plusieurs heures, ont fait une centaine de victimes dans les rangs des militaires, alors que les autorités nigériennes ont fait état de 89 victimes.

Cette attaque meurtrière intervient près d’un mois après celle intervenue à Inatis, dans la même région, et qui avait fait 71 victimes et revendiqué par la même organisation.

Lundi, le conseil des ministres a nommé le général Salifou Mody chef d’état-major de l’armée en remplacement du général Ahmed Mohamed en plus d’autres changements intervenus dans de hautes fonctions militaires de l’armée de terre et au niveau du ministère de la défense.

Ces changements sont la conséquence des deux attaques meurtrières contre l’armée nigérienne intervenues ces dernières semaines.

Malgré la présence de forces régionales et de milliers de soldats français de la force Barkhane, les attaques se sont multipliées ces derniers temps dans la région du Sahel, notamment au mali, au Niger et au Burkina Faso.

Voir Plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
For Video - If they have video player, they would be able to put video ads - subsidery for video technology - make sure know how to handle it.