ActualitéMaghreb Arabe

Le Maroc propose la création d’un observatoire africain pour la migration

Le roi du Maroc, Mohamed VI, dans une lettre adressée au sommet des chefs d’états africains réunis à Addis Abéba, a proposé, dans le cadre de l’agenda africain sur la migration, la création d’un observatoire africain de la migration et le poste d’un émissaire spécial de l’union africaine chargé de la migration.

Cet observatoire, écrit notamment le souverain marocain, opérera sur trois axes : la compréhension, l’anticipation et l’initiative.

Il sera chargé de développer le processus de surveillance, l’échange d’information entre les pays africains pour encourager une maîtrise efficiente des mouvements des migrants.

Le roi Mohamed VI a exprimé la disponibilité de son pays d’accueillir cet observatoire africain de la migration, ajoutant que le but de créer le poste d’émissaire spécial de l’union africaine chargé de la migration est de coordonner les politiques de l’union dans ce domaine.

Le souverain marocain a affirmé que l’agenda africain sur la migration contribuera à enrichir l’opération tendant à préparer la charte mondiale de la migration « sûre et  organisée ».

Elle vise aussi à faire de la migration un levier pour le développement commun, un pilier de la coopération sud-sud et un outil de solidarité.

Voir Plus

Articles Liés