ActualitéSahel

Le massacre de villageois peuls au Mali largement condamné en Mauritanie

Le massacre perpétré samedi dernier dans un village peul et qui a coûté la vie à 160 personnes, dans le centre du Mali, a été largement condamné par le paysage politique mauritanien.

Le candidat aux élections présidentielles Sidi Mohamed O. Boubacar a demandé aux autorités maliennes d’entreprendre toutes les mesures nécessaires afin que les auteurs de ce massacre soient sanctionnés.

Dans un communiqué publié ce mardi, O. Boubacar appelle toutes les consciences, où qu’elles se trouvent, à exprimer par tous les moyens leur solidarité avec les Peuls dans leur dure épreuve.

Pour sa part l’union des forces de progrès, parti d’opposition, a condamné ce massacre et appelé les autorités maliennes à protéger les populations et à mettre fin aux pratiques barbares.

« Ces tragédies, ajoute le communiqué de l’UFP, doit nous édifier sur les dangers des tensions et des conflits raciaux ».

Le parti Hatem a condamné pour sa part cette tuerie des Foullans et qualifié cette attaque d’apocalyptique.

Le parti engage la responsabilité du gouvernement malien et les forces onusiennes quant à ce qui s’est passé dans le village peul.

Des activistes mauritaniens envisagent ce soir d’organiser un sit-in devant l’ambassade du Mali à Nouakchott, en signe de solidarité avec les tribus peuls et pour rejeter toute agression contre les civils innocents.

 

 

 

Voir Plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page