ActualitéSports

Le président de la FFRIM : « on ne s’est pas plaint de la qualité de la pelouse du terrain d’entraînement »

Le président de la fédération mauritanienne de football Ahmed Yahya a démenti que l’équipe nationale de football, les Mourabitounes, ait protesté sur la situation du stade de la ville de Suez où l’équipe doit s’entraîner pour les phases finales de la coupe d’Afrique des nations.

Dans une déclaration faite au site « KOORA », O. Yahya a dit que le stade remplit toutes les conditions requises, qu’il s’agisse de la pelouse ou des vestiaires.

La réalité a dit le président de la FFRIM est que l’équipe d’Angola avait souhaité s’entraîner sur notre terrain ce que nous avons refusé, et l’incident était clos.

Des médias avaient annoncé que la direction de l’équipe mauritanienne avait demandé à s’entraîner sur la pelouse intérieure du stade de la ville de Wady Dejla, réservée aux angolais, ce que ces derniers avaient refusé, l’équipe mauritanienne, selon le tirage au sort effectué par les organisateurs, devant hériter de la pelouse à l’extérieur du même stade.

Selon Mouhsine Kharchouva, membre de la commission d’organisation du groupe de Suez, celle-ci est intervenue pour convaincre l’équipe mauritanienne de s’entraîner sur la pelouse qui lui est destinée et qui répond parfaitement aux conditions exigées.

 

Voir Plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page