ActualitéSahel

Les deux défis du sommet de Nouakchott : le terrorisme et le covid-19

Nouakchott s’apprête à accueillir demain mardi un sommet des 5 pays du sahel et le président français Emmanuel Macron, un sommet qui ne se tient pas par vidéoconférence depuis la pandémie du covid-19.

Selon les informations recueillies par Sahara Medias le sommet se tiendra au palais des conférences « Al Mourabitounes », dans la périphérie de la capitale et les chefs d’état et les autres hôtes participeront à un déjeuner offert en leur honneur par le président de la république, Mohamed O. Cheikh Ghazouani, président en exercice du G5 Sahel.

Mesures draconiennes

Les autorités mauritaniennes ont mis en place une série de mesures sécuritaires et sanitaires drastiques pour la réussite de ce sommet dans les meilleures conditions et pour assurer la sécurité des participants, chefs d’état, premiers ministres, responsables et journalistes dans les conditions actuelles où se tient cette rencontre.

Au cours des derniers jours les autorités ont réalisé des tests pour toutes les personnes qui seront autorisées à accéder au palais des congrès le jour de la conférence, y compris les membres des missions diplomatiques, les responsables mauritaniens et les employés du palais présidentiel.

Ont été également soumis aux tests les hommes de sécurité, ceux du protocole, le personnel de la société privée chargée du service d’accueil, des dizaines de journalistes, et toutes les personnes qui ont été testées positives ont été exclues.  

Selon les sources de Sahara Medias des mesures draconiennes sont prises pour isoler la zone où se trouve le palais des congrès et l’aéroport international de Nouakchott Oumtounsi pendant les heures que devra durer le sommet pour éviter toute menace sanitaire ou sécuritaire.

Un sommet express

Ce sommet qui défie les conditions sanitaires nées du coronavirus et qui doit se pencher sur les dangers du terrorisme dans la région du Sahel, ne durera que quelques heures, l’accueil des délégations doit commencer à 8 heures.

L’ordre du jour auquel a accédé Sahara Medias, prévoit après l’arrivée de toutes les délégations participant au sommet et la fin du déjeuner offert par le président de la république prévu à 12 heures, les 5 chefs d’état su Sahel et le chef de l’état français tiendront une réunion à huis clos qui devra s’achever à 14h30, une réunion qui sera suivie par la séance d’ouverture du sommet.

Celui-ci sera ouvert par le président mauritanien Mohamed O. Cheikh Ghazouani en sa qualité de président en exercice du G5, suivi du président français Emmanuel Macron puis par les autres chefs d’état des pays du sahel (Tchad, Niger, Mali et Burkina Faso).

Le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sânchez qui avait décidé au dernier moment d’assister au sommet de Nouakchott devra axer son discours sur les efforts de développement dans le cadre de la lutte contre le terrorisme en fonction de la nouvelle approche adoptée par l’union européenne.

Autres intervenants lors de ce sommet, le président de la commission de l’union africaine, Moussa Féki Mohamed et la secrétaire générale de l’organisation internationale de la francophonie, Louise Mushikwabo.

Des participants à distance

Si certains participants ont bravé les mesures imposées par le covid-19 et décidé de participer directement au sommet de Nouakchott, d’autres ont préféré y prendre part par vidéoconférence, comme par exemple le secrétaire général des nations unies, Antonio Guterres qui s’adressera aux participants depuis son bureau à New York.

Il en est de même en ce qui concerne le président du conseil européen Charles Michel, la chancelière allemande Angela Merkel et le premier ministre italien Giuseppe Conte.

Les discours seront alternés entre ceux présents à Nouakchott et les autres personnalités participant par vidéoconférence.

Le facteur temps semble très présent lors de ce sommet ordinaire mais qui se tient dans des conditions exceptionnelles, le communiqué final de la conférence devant être lu par le secrétaire exécutif du G5 Sahel, Mamane Sidikou, trois heures seulement après l’ouverture du sommet.

Le sommet sera clôturé par un discours du président mauritanien qui en commentera les résultats, avant une conférence de presse au cours de laquelle les participants répondront à quelques questions des journalistes.

A la fin de cette conférence de presse les délégations commenceront à quitter la capitale, au moment où les habitants de celle-ci seront occupés à suivre le point de presse quotidien sur la situation épidémiologique du coronavirus dans le pays.

Voir Plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
For Video - If they have video player, they would be able to put video ads - subsidery for video technology - make sure know how to handle it.