ActualitéSahel

Les forces françaises au Mali annoncent la mort d’une trentaine de terroristes dans des opérations distinctes

L’armée française a révélé que ses soldats de la force Barkhane ont réussi à localiser et à mettre hors de nuire une trentaine de combattants affiliés aux groupes extrémistes islamistes au Mali.

Ces combattants, selon l’armée française, ont été tués au cours de trois opérations militaires distinctes menées jeudi et vendredi en coordination avec des militaires maliens.

Le communiqué de l’armée française ajoute qu’un drone, un mirage 2000, et deux hélicoptères de combat ont pris part à ces opérations et que les tirs précis ont tué une vingtaine de terroristes appartenant au groupe Nousratou Al Islam We Al Mouslimine affilié à Al Qaida.

L’armée française ajoute par ailleurs que deux autres opérations ont été menées contre les combattants de l’état islamique dans le grand Sahara sans donner davantage de précisions.

Récemment la France avait décidé d’augmenter l’effectif de ses soldats au sahel qu’elle a porté à 5100 soldats au lieu de 4500 auparavant.

Elle avait également convenu avec les 5 pays du Sahel (Mali, Burkina Faso, Niger, Mauritanie et Tchad) de mettre ses forces à la disposition d’une nouvelle force commune appelée désormais « coalition au service du Sahel », une coalition élargie destinée à combattre le terrorisme.

La France avait également tenté de dissuader les Etats Unis de redéployer leurs forces stationnées en Afrique, d’autant que ces forces constituent un important soutien pour l force Barkhane, notamment dans le domaine logistique et celui des renseignements.

 

Voir Plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
For Video - If they have video player, they would be able to put video ads - subsidery for video technology - make sure know how to handle it.