Actualité

Les pays du G5 Sahel opposés à l’orpaillage clandestin

Les dirigeants des 5 pays du Sahel, lors de leur sommet extraordinaire dimanche à Niamey ont convenu d’empêcher l’orpaillage clandestin qui constitue une source de financement du terrorisme.

Dans le communiqué final du sommet les chefs d’état conviennent d’axer la lutte en particulier sur l’orpaillage clandestin, le trafic des armes et la drogue.

Ces trois facteurs constituent, selon eux, les sources essentielles pour le financement du terrorisme au Sahel.

L’orpaillage s’est particulièrement répandu au Sahel, particulièrement en Mauritanie au cours des trois dernières années, devenue une destination privilégiée.

Cette pratique est apparue depuis quelques années au Niger, au Mali et au Burkina Faso mais aussi dans d’autres pays de la sous-région.

Nombre de pays ont adopté des lois interdisant cette pratique, alors que la Mauritanie a tenté de l’organiser en délivrant des autorisations et d’en empêcher ceux qui n’en détiennent pas.

 

Voir Plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
For Video - If they have video player, they would be able to put video ads - subsidery for video technology - make sure know how to handle it.