ActualitéSahel

Mali : le leader de l’opposition probablement enlevé

Le parti malien union pour la république et la démocratie a annoncé jeudi que son président et leader de l’opposition au Mali, Soumaïla Cissé, a disparu et pourrait avoir été enlevé en même temps que 11 autres personnes qui l’accompagnaient, alors qu’il était en campagne électorale dans une région où s’activent les groupes armés.

Le parti précise que le contact a été perdu avec cette délégation depuis mercredi soir alors qu’il était prévu que celle-ci arrive dans la localité Koumayara, dans la région de Tombouctou, au nord du Mali.

Des groupes armés affiliés pour la plupart à Daech et d’autres à Al Qaida, particulièrement actifs dans cette zone, ont mené fréquemment des attaques contre l’armée malienne, les forces françaises et celles des nations unies.

Le parti considère que la délégation a été victime d’enlèvement sans cependant donner de détails.

Dans une déclaration à l’agence Reuters le vice-président du parti Madani Traoré a dit que sa formation politique a constitué un comité de crise et a appelé l’armée et les forces de maintien de la paix des nations unies à aider aux recherches.

Cette disparition intervient à la veille des élections législatives annoncées par le pouvoir dimanche malgré la propagation du coronavirus.

Le Mali était l’un des pays qui étaient jusqu’ici épargnés par la pandémie avant le premier cas de la maladie annoncé hier mercredi.

Cissé est le plus important leader de l’opposition malienne et avait, par deux fois, candidat aux élections présidentielles maliennes perdues en 2013 et 2018 face au président actuel Ibrahim Boubacar Keita (IBK).

Voir Plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
For Video - If they have video player, they would be able to put video ads - subsidery for video technology - make sure know how to handle it.