ActualitéSahel

Mali : le président IBK en visite dans la localité de «Kologone»

Le président malien Ibrahim Boubacar KeÏta a effectué hier vendredi une visite inopinée dans la localité de Kologone où 37 personnes de la tribu des Foulanes (peuls) avaient été tuées par des hommes appartenant probablement à des tribus de chasseurs traditionnels.

Des sources locales ont déclaré que le chef de l’état malien était arrivé dans la localité à bord d’un hélicoptère militaire sous forte garde de l’armée malienne et la garde présidentielle.

Le président malien a présenté ses condoléances aux familles des victimes et avait promis de poursuivre les auteurs de cette attaque et de les traduire devant la justice.

Le centre du Mali connait une insécurité en l’absence de l’état et la prolifération du commerce des armes à feu et les tensions ethniques, notamment à l’égard de la tribu des Foullans, victime de persécutions et de génocides parfois perpétrés par des militaires selon des organisations internationales des droits de l’homme.

Le gouvernement malien avait affirmé que cette attaque qui a couté la vie à 37 personnes est l’œuvre d’hommes armés qui portaient les costumes traditionnels des chasseurs traditionnels « les Dozos », identifiables par leurs costumes et leurs armes qui s’en prennent aux tribus Foullanes afin de protéger, selon eux les tribus Dogon.

Le bilan définitif de cette attaque serait de 37 morts et des dizaines de blessés, en plus de plusieurs habitations brûlées.

Le gouvernement malien a annoncé l’arrestation de 7 suspects

 

Voir Plus

Articles Liés