ActualitéAfriqueSahel

Mali : nouveau défi pour les élections après la grève des fonctionnaires

Les fonctionnaires maliens chargés de l’organisation des élections présidentielles et législatives prévues ce mois de juillet, ont décidé de prolonger leur grève jusqu’à nouvel ordre, exigeant la satisfaction de leurs doléances, notamment l’amélioration des conditions sécuritaires et l’augmentation des salaires.

Le secrétaire général du syndicat des fonctionnaires civils, Olivier Traoré, a déclaré que deux syndicats représentant les travailleurs locaux ont prolongé leur mouvement de grève, après qu’il ait expiré le 1er juillet, réaffirmant que la grève affectera l’organisation des élections.

Les travailleurs concernés sont chargés de la distribution des pièces d’identité indispensables pour le vote du 29 juillet.

Ceux-ci avaient observé une grève de 7 jours depuis le 25 juin pour protester contre leurs conditions de travail et leurs conditions de vie, une situation aggravée par le flou qui entoure la capacité du gouvernement à sécuriser les élections.

Le quartier général des forces du G5 à Sévari avait été visé par une attaque suicide qui a fait 6 victimes la semaine dernière, alors qu’un autre attentat à la voiture piégée qui a visé des soldats français dans le nord du pays,  avait fait quatre victimes civiles dimanche.

Voir Plus

Articles Liés