ActualitéMaghreb Arabe

Maroc : le roi Mohamed VI annonce le début d’une nouvelle ère dans le royaume

Le roi du Maroc Mohamed VI, dans un discours vendredi devant le parlement a annoncé le début d’une nouvelle ère dans le royaume et a appelé le gouvernement, les institutions législatives et le secteur privé à s’y engager, avec davantage de confiance de coopération, d’unité, de mobilisation et d’éveil, loin des clivages inutiles et la perte de temps et d’énergie.

Le souverain marocain a dit que le gouvernement se doit de mettre en place des programmes précis à même d’assurer une bonne préparation, une exécution parfaite et un suivi continu des différentes décisions et projets au niveau national, régional et local, ajoutant qu’il n’y a pas de place à la complaisance du fait de l’application ferme des principes de la récompense et la sanction.

Evoquant le rôle du parlement, le roi Mohamed VI a rappelé que la constitution du pays lui confère de larges prérogatives dans le domaine législatif, le contrôle de l’action du gouvernement et l’évolution des politiques publiques.

Le roi du Maroc a insisté sur l’importance du rôle du secteur privé soulignant que quel que soit la pertinence des décisions prises, la qualité des projets programmés, l’exécution de ceux-ci restera tributaire de la disponibilité de ressources suffisantes pour les financer.

« Il est évident a dit en substance le roi Mohamed VI que les seuls efforts de l’état ne suffisent pas dans ce domaine ce qui justifie l’engagement du secteur privé dans l’action de développement ».

Le roi a cité les secteurs bancaire et financier qui constituent la pierre angulaire de toute action de développement.

Mohamed VI a encore dit que le suivi des projets et les décisions était un acte moral avant toute chose, une responsabilité partagée entre tous les acteurs concernés qui se doivent chacun, en ce qui le concerne, de respecter ses engagements et ses devoirs.

Le souverain marocain a salué l’apport du secteur bancaire marocain qui a pu, selon lui, investir à l’étranger, particulièrement en Afrique, évoquant cependant certaines insuffisances comme par exemple la difficulté pour les jeunes promoteurs marocains d’accéder aux prêts tout comme les petites et moyennes entreprises.

Le roi Mohamed VI a enfin déclaré que la construction du Maroc, son émancipation et son développement, la réponse à ses préoccupations et aux aspirations de ses citoyens, exigent la conjugaison des efforts de tous, appelant l’institution législative, l’appareil exécutif et le secteur privé à s’engager dans cet effort national pour le développement et à contribuer à la réussite de cette nouvelle étape dans laquelle s’engage le royaume.

 

 

 

Voir Plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
For Video - If they have video player, they would be able to put video ads - subsidery for video technology - make sure know how to handle it.