Actualité

Mauritanie : 10 ans de prison ferme pour une femme accusée de pratique esclavagiste

La cour criminelle spéciale chargée de lutter contre l’esclavage de Nouadhibou a condamné mercredi Mme Riva mint Mouhimad à 10 ans de prison ferme et une amende de de 25.000 MRU, pour pratique esclavagiste.

Il s’agit de la première condamnation prononcée par cette instance qui tenait sa première audience mercredi.

Le tribunal a examiné ce dossier connu sous l’appellation de « Rabia et ses sœurs » dans lequel Riva mint Mouhimad est accusée de les asservir.

Interrogé par Sahara Media, l’avocat de la condamnée a dit qu’il fera appel, considérant que la sentence n’a pas été équitable.

Il a ajouté qu’il œuvrera à la libération de sa cliente sous caution car, a-t-il ajouté, elle dispose d’un dossier médical qui l’empêche de faire la prison.

Voir Plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page