Actualité

Mauritanie : 8 mesures de la banque centrale pour soutenir l’économie du pays

La banque centrale de Mauritanie a annoncé ce mercredi une série de mesures destinées à limiter les conséquences négatives de la propagation du coronavirus dans le monde sur l’économie mauritanienne, selon un communiqué publié par l’agence mauritanienne d’information.

Cette série de mesures avait été prise à l’issue d’une réunion extraordinaire du conseil de la politique monétaire de la banque centrale de Mauritanie (BCM) hier mardi, destinée à analyser la situation économique actuelle à la lumière de la propagation rapide au plan mondial du coronavirus et ses conséquences négatives sur l’activité économique et financière sur le plan mondial.

Le communiqué de la BCM précise que la propagation rapide de la pandémie exige une évaluation permanente de la situation économique et ses conséquences éventuelles.

La banque centrale s’est engagée à prendre toutes les mesures nécessaires pour remplir sa mission et à faire face aux conséquences négatives de cette pandémie notamment en ce qui concerne l’orientation de la politique monétaire, la maitrise de l’inflation et l’approvisionnement régulier du pays.

Le conseil a donc arrêté ces mesures :

Augmentation des ressources offertes aux banques afin de leur permettre de poursuivre et consolider le financement de l’économie

Elargir le champ d’influence des banques à des mécanismes de refinancement de l’économie auprès de la banque centrale.

Dans ce cadre le conseil de la politique monétaire de la BCM a décidé ce qui suit :

Le Conseil a également décidé une baisse du taux directeur, qui passe de 6,5% à 5%, et une baisse du taux de facilité de prêt, qui passe de 9% à 6,5%.

En outre, le conseil a baissé le taux des réserves obligatoires qui passe de 7% à 5% , le maintien du taux de facilité des dépôts, fixé au taux directeur minoré de 5%, soit 0%.

Autres mesures décidées, un gel du déposit en ouguiyas sur produits de première nécessité, initialement exigé pour les ouvertures de crédit documentaire. Ce gel prend effet à compter du 24 mars 2020, pour une période de deux mois renouvelables.

A cela s’ajoute la mise en place d’un mécanisme de swap devises contre ouguiyas, au taux d’intérêt de 0%.

A travers ce mécanisme, les banques sont autorisées à donner en garantie des devises contre des ouguiyas MRU, pour une période n’excédant pas un mois renouvelable.

Voir Plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
For Video - If they have video player, they would be able to put video ads - subsidery for video technology - make sure know how to handle it.