Actualité

Mauritanie : décès à Marrakech de l’ancien ministre de la santé

L’ancien ministre mauritanien Dr Cheikh O. Horma est décédé tôt ce samedi dans la ville marocaine de Marrakech après une longue maladie au cours de laquelle il avait suivi des soins en France et au Maroc.

Le défunt, décédé à 73 ans faisait partie des importantes personnalités politiques du pays au cours des deux dernières décennies.

Il avait présidé le parti « rassemblement pour la Mauritanie » (TEMAM) et avait détenu le portefeuille du ministère de la santé dans le gouvernement du président Mohamed O. Abdel Aziz.

Pendant son parcours politique, le Dr O. Horma avait rejoint les rangs de l’opposition et s’était mis en évidence à travers des articles consacrés pour leur majorité au paysage politique du pays mais il avait aussi critiqué et condamné les publications du journal français « Charlie Hebdo » pour ses caricatures.

Parallèlement à son parcours politique, le défunt était médecin de profession, sortant de l’université de médecine et de pharmacie de Carnobel, titulaire d’un doctorat en médecine, spécialité radiologie de 1965-1975.

Il avait suivi et achevé un enseignement coranique à la Mahadra dans le sud mauritanien où il était né et avait grandi, un enseignement sanctionné par un diplôme.

Il s’est ensuite inscrit à l’école primaire de Saint Louis entre 1954 et 1958 avant de poursuivre ses études secondaires au lycée de Rabat.

Dr Horma avait été arrêté sous le régime de l’ancien président Maouiya O. Sid’Ahmed Taya après les élections présidentielles de 2003 alors qu’il soutenait le candidat Mohamed Khouna O. HaÏdala et son parti « rencontre démocratique » avait été interdit en 2004.

Pendant son parcours politique le défunt avait été le conseiller d’un certain nombre de chefs d’états africains dont l’ancien président gabonais El Hadj Oumar Bongo.

La direction et le personnel de Sahara Medias adressent, en cette triste occasion, leurs sincères condoléances à la famille du défunt, au peuple et au gouvernement mauritaniens.

We Innalillahi We Inna Ileyhi Rajioun.

Voir Plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
For Video - If they have video player, they would be able to put video ads - subsidery for video technology - make sure know how to handle it.