Actualité

Mauritanie : les médecins de nouveau en grève

Des sources médicales ont affirmé à Sahara Medias que le mouvement de grève déclenché par les médecins a été suivi à 95% dans les wilayas du Hodh Chargui, de l’Adrar et de l’Assaba.

Selon les mêmes sources le mouvement a été observé à 75% au Gorgol, 50% au Brakna et 80% dans les hôpitaux de Nouakchott.

Au niveau de ces derniers le mouvement a été suivi à 80% à l’hôpital Cheikh Zayed, au centre national de Cardiologie, le centre hospitalier et l’hôpital de l’amitié, alors qu’il l’a été de 82% à l’hôpital « mère et enfants » et de 85% au niveau du centre d’orthopédie.

La grève des médecins a entraîné l’annulation des opérations chirurgicales, les consultations externes et les équipes de garde abaissée de 80% et seules les urgences ont été prises en charge, a affirmé le syndicat mauritanien des sages-femmes sur sa page facebook.  

Les médecins protestent contre le refus des autorités d’appliquer le protocole d’accord signé avec les médecins et qui prévoit une augmentation des salaires, le recrutement de tous les médecins, l’octroi de terrains, l’augmentation de l’âge de la retraite.

Cet accord devait être appliqué dès le mois d’avril mais le syndicat accuse le ministère de tutelle de mauvaise volonté pour ne pas l’avoir mis à exécution.

 

Voir Plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page