ActualitéAfriqueSahel

Nord Mali : assassinat du chef des patrouilles communes à Tombouctou

Des inconnus armés ont assassiné dimanche Salem O. Bigui, dirigeant du mouvement arabe de l’Azawad et responsable des patrouilles communes de la coordination des mouvements séparatistes de l’Azawad.

Ces patrouilles participent, aux côtés des forces onusiennes de maintien de la paix et les forces françaises à assurer la sécurité dans la région, face aux trafiquants et aux groupes armés islamistes actifs dans la zone.

Selon le mouvement arabe de l’Azawad, son dirigeant avait été tué alors qu’il conduisait son véhicule dans un quartier de Tombouctou.

Le mouvement a condamné « cet acte lâche » et demandé à la mission des nations unies d’ouvrir une enquête pour démasquer les auteurs de l’assassinat.

Il a promis de poursuivre les criminels et de les châtier.

Les photos prises après le meurtre révèlent des tirs nourris sur la victime de l’arrière du véhicule alors qu’il était en train de conduire.

Voir Plus

Articles Liés