ActualitéAfriqueSahel

Opération « la foudre » au Burkina : 100 prisonniers parmi les groupes armés

Le chef d’état-major des armées burkinabé le général Moïse Manangwa a révélé que l’opération « la foudre » lancée au mois de mars dernier contre les groupes armés dans l’est du pays a permis l’arrestation d’une centaine de combattants de ces groupes en plus d’un certain nombre de morts dont il n’a pas révélé le chiffre.

L’armée burkinabaise déplore elle 7 morts et 9 blessés selon le chef d’état-major de l’armée lors de cette opération qui a duré un mois.

Le général Manangwa a ajouté que cette opération a permis de rétablir l’autorité de l’état sur des régions de l’est du pays où les populations étaient sous la menace quotidienne des groupes armés.

Il a ajouté par ailleurs qu’une centaine d’écoles ont pu être ouvertes sur les 200 qui étaient fermées dans cette région du pays.

Le président Burkinabé, Roch Marc Christian Kaboré avait décrété l’état d’urgence dans certaines villes du pays après les attaques répétées des groupes armés très actifs dans la région du Sahel qui ont pu mener des opérations sur différents points du territoire burkinabé.

Voir Plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
For Video - If they have video player, they would be able to put video ads - subsidery for video technology - make sure know how to handle it.