ActualitéSahel

Proposition pour la création d’une coalition internationale contre le terrorisme au Sahel

Le président nigérien Mouhamadou Issoufou a déclaré, au lendemain de la tenue dans son pays d’un sommet extraordinaire de l’union africaine, qu’il a proposé la constitution d’une coalition internationale contre le terrorisme au Sahel, à l’image de celle qui s’était constituée en Irak et en Syrie contre l’état islamique.

Lors d’une déclaration de presse, le chef de l’état du Niger a réaffirmé que la sécurité du Sahel est celle du reste du monde.

« Si le terrorisme demain arrivait à vaincre nos pays, a dit Issoufou, il émigrera en Europe et aux Etats Unis ».

Le chef de l’état nigérien dont le pays fait face à des attaques terroristes répétées a encore dit que la communauté internationale se doit d’accorder plus d’intérêt à la situation « car nos seuls moyens ne suffisent pas ».

Les 5 pays du Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad) ont mis sur pied une force commune de 5000 hommes pour combattre le terrorisme dans la région, mais son impact est resté ne deçà des espoirs, faute de moyens et d’équipements.

 

 

Voir Plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page