Actualité

RDC : plus de 30 soldats tués lors d’affrontements avec des rebelles

L’armée congolaise a reconnu la mort cette semaine de 30 soldats lors d’affrontements avec un groupe armé appartenant « aux forces démocratiques alliées » actif dans l’est du pays depuis quelques années.

Le porte-parole de l’armée congolaise a également fait état de 70 blessés dont certains grièvement.

L’armée congolaise a enregistré ces pertes lors de combats pour la prise du quartier des rebelles dans le nord Kivu, à l’issue de laquelle le gouvernement congolais a adressé ses félicitations à l’armée.

Selon le porte-parole de l’armée 40 rebelles ont été tués dont 5 dirigeants du groupe, des quantités d’armes saisies de ce groupe d’islamistes fondamentalistes.

En octobre dernier l’armée congolaise avait annoncé une attaque contre ce groupe accusé d’avoir tué plus de 1000 personnes dans la région de Beni depuis 2014.

En représailles à ces attaques le groupe avait tué 150 civils en novembre et décembre selon des sources officielles.

Au début de ce mois l’armée congolaise a annoncé la mort de 60 de ses soldats en deux mois ce qui porte à 90 le nombre de victimes depuis fin octobre et à 175 le nombre de blessés.

La coalition des forces démocratiques alliées est constituée de rebelles musulmans ougandais qui se sont installés dans l’est de la république démocratique du Congo depuis les années 90 du siècle dernier.

Ce groupe n’a jamais lancé d’attaques contre l’Ouganda voisin, depuis quelques années, mais depuis le début de 2019 l’état islamique a revendiqué un certain nombre d’attaques que celui-ci a menées.

Voir Plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
For Video - If they have video player, they would be able to put video ads - subsidery for video technology - make sure know how to handle it.