ActualitéAfrique

Sénégal : les modifications constitutionnelles approuvées par le parlement

L’assemblée nationale sénégalaise a approuvé samedi, lors d’une séance plénière, le projet de loi relatif à une modification de la constitution consacrant la suppression du poste de premier ministre.

Au total 124 députés ont voté en faveur du projet de loi, 7 ont voté contre et 7 autres se sont abstenus.

Le ministre sénégalais de la justice, Malik Sall a déclaré que cette modification de la constitution permettra au chef de l’état d’être en contact direct avec les différents niveaux d’exécution des politiques générales, leur application et leur évaluation.

Il a ajouté par ailleurs que la suppression du poste de premier ministre va permettre d’économiser 193 milliards de FCFA (environ 295 millions d’euros) au cours des quatre prochaines années.

Le président sénégalais Macky Sall avait annoncé en avril dernier une initiative tendant à supprimer le poste de premier ministre et avait chargé son premier ministre Mohamed Boun Abdalla de former le nouveau gouvernement.

Après la suppression du poste de premier ministre l’ancien premier ministre a été nommé ministre d’état, secrétaire général de la présidence de la république.

Voir Plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
For Video - If they have video player, they would be able to put video ads - subsidery for video technology - make sure know how to handle it.