ActualitéAnalyses

Sénégal : un chef rebelle casamançais abattu par des inconnus

L’armée sénégalaise a confirmé les informations relayées par des médias locaux annonçant la mort du chef rebelle casamançais, Abdou Elinkine Diatta.

Selon l’armée sénégalaise deux inconnus ont ouvert le feu sur le chef rebelle alors qu’il participait à une cérémonie d’intronisation d’un chef local, dans une zone non loin de Ziguinchor, la capitale de la région de la Casamance.

Deux autres personnes dont l’identité n’a pas été révélée ont également été tuées lors de cette opération intervenue dimanche.

Selon l’agence sénégalaise de presse les assaillants étaient venus sur une motocyclette.

Diatta qui occupe depuis 2017 le poste de secrétaire général du mouvement séparatiste casamançais, avait exprimé plusieurs fois des positions qui tendent à conclure un accord de paix avec le gouvernement central à Dakar, dans le cadre des efforts tendant à mettre fin à la lutte armée déclenchée les années 80 du siècle dernier.

Depuis quelques années la région connait le calme et la stabilité, consécutivement à des contacts entrepris par le président Macky Sall depuis son arrivée au pouvoir.

Des contacts qui lui ont permis un calme et une stabilité dans la région et à mettre fin aux affrontements entre les rebelles et l’armée sénégalaise.

Plus d’une fois le chef de l’état sénégalais avait exprimé sa volonté de parvenir à une paix totale en Casamance, révélant que son gouvernement s’orientait vers l’instauration d’une renaissance économique dans la région.

Seulement la mort de Diatta pourrait affecter la situation dans la région d’autant que des experts locaux estiment que le chef rebelle abattu dimanche, avait été victime d’une guerre de tendances au sein du mouvement, dont une voudrait reprendre les armes contre le gouvernement central.

Voir Plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
For Video - If they have video player, they would be able to put video ads - subsidery for video technology - make sure know how to handle it.