ActualitéAfrique

Soudan : les négociations entre le conseil militaire et les forces de l’opposition suspendues

Le conseil militaire de transition soudanais a annoncé jeudi la suspension des négociations avec les forces principales de l’opposition pour une durée de 72 heures.

Une mesure destinée, selon le président du conseil militaire, le général Bourhane, à apaiser le climat des négociations.

Dans le communiqué diffusé à la télévision soudanaise, le président du conseil militaire exige l’enlèvement des barricades dressées à l’extérieur du lieu du rassemblement, l’ouverture de la voie ferrée, l’arrêt de l’escalade médiatique et d’arrêter de provoquer les militaires.

Le général Bourhane a accusé des éléments perturbateurs de s’infiltrer à l’intérieur de la zone du sit-in et de s’en prendre aux forces armées et celles de l’appui rapide, mettant en garde contre un glissement dangereux du pays dans l’anarchie et le dérapage sécuritaire.

Il était prévu que le conseil militaire de transition et les représentants de l’opposition reprennent les discussions autour de la mise en place des structures essentielles du pouvoir pendant la transition.

Les deux camps étaient parvenus à un accord à propos des prérogatives du conseil de souveraineté, du conseil des ministres et le conseil législatif.

Ils ont également convenu de la durée de la transition qui serait de trois ans, dont les 6 premiers mois seront consacrés à la conclusion de la paix dans tout le pays.

Il a également été convenu que le conseil législatif de transition soit constitué de 300 membres, dont 67% seront désignés par les forces de l’opposition et 33% par les autres forces politiques.

 

 

Voir Plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page