ActualitéMaghreb Arabe

Triste journée en Tunisie et au Maroc après des accidents routiers mortels

En Tunisie 26 personnes ont été tuées et 17 autres au Maroc dimanche dans des accidents de la route, les plus meurtriers dans ces deux pays au cours des dernières années.

Un bus pour touristes transportant 43 personnes âgées de 30 à 40 ans était sorti de la route avant de tomber en aval de la route dans la région montagneuse d’Aïn Senoussi au nord-ouest de la Tunisie, un accident qui a coûté la vie à 26 personnes et fait 17 blessés.

Le ministre tunisien de l’équipement et de l’habitat Nourredine Sellamy a accusé la vétusté du véhicule âgé de plus de 20 ans, la vitesse et le paysage accidenté de la région.

Le ministre qui a rendu visite aux blessés à l’hôpital de Tunis s’était rendu auparavant sur le lieu du sinistre en compagnie du premier ministre chargé de l’expédition des affaires courantes.

Ce même jour, cette fois au nord du Maroc, 17 personnes ont été tuées après qu’un bus se soit renversé et 36 autres ont été blessés, selon des sources locales.

Les autorités marocaines ont décidé l’ouverture d’une enquête pour déterminer les causes de cet accident.

Selon deux rescapés de cet accident le bus était sorti de la route avant de tomber dans un ravin ses pneus ayant glissé sur l’asphalte fortement mouillé par la pluie.

Selon les statistiques marocaines près de 3.500 personnes meurent chaque année dans des accidents de la route dans ce pays qui compte 35 millions d’habitants.

Les autorités ont mis en place une stratégie nationale pour la sécurité routière destinée à faire face à cet épineux problème, après la mort de 42 personnes dans un accident de la route entre Marrakech et Ouarzazate en septembre 2012.

Cette stratégie a pour ambition de réduire de moitié les victimes des accidents de la route à l’horizon de 2026.

 

Voir Plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
For Video - If they have video player, they would be able to put video ads - subsidery for video technology - make sure know how to handle it.