ActualitéAfriqueSahel

UA : « la militarisation de la région nous inquiète et le crime hypothèque la sécurité au Mali »

Le commissaire à la paix et à la sécurité de l’union africaine, Ismael Charki a déclaré ce lundi que les réseaux criminels et les réseaux terroristes hypothèquent la sécurité au Mali, ajoutant que l’accord entre les parties en conflit au Mali constitue un défi pour l’union africaine.

Lors d’une conférence de presse tenue en marge du sommet de l’union africaine, Charki a remercié les 5 pays du Sahel pour les efforts déployés, réaffirmant que les élections prévues à la fin de ce mois seront « justes et honnêtes ».

« L’arrivée des forces étrangères s’explique par les besoins que nourrissent les pays concernés, » a notamment déclaré Charki, avant d’ajouter que « la militarisation de la région inquiète l’union africaine ».

Il a révélé que l’union africaine mettra en place un plan financier pour aider l’union à mobiliser les moyens et annihiler l’intervention étrangère.

« Le groupe des « 5 » résoudra ce problème et l’on peut prendre l’exemple sur le Congo démocratique.

La stabilité prévaudra à l’application de cette stratégie en collaboration avec l’union africaine. »

Charki a annoncé l’ouverture d’un hôpital dans la ville de Gao pour alléger la pression sur les autorités dans la région.

Le responsable de l’UA a enfin déclaré que tous les foyers de tension dans le continent ont été évoqués, une occasion pour évoquer la force de l’union africaine a-t-il conclu.

Voir Plus

Articles Liés